blog

Avoir la page blanche

Ah, la page blanche… C’est le problème de beaucoup de blogueurs et… c’est à mon tour d’avoir ce problème. 

En effet, ça fait quelques jours que je cherche une idée d’article mais que je ne trouve pas. Je ne sais pas quoi écrire. Pourtant, sur Trello, j’ai noté pleins d’idées d’articles mais aucun ne m’a inspiré. J’ai donc demandé l’avis à des blogueurs, j’ai cherché l’inspiration sur Instagram et Pinterest, puis j’ai lu des articles qui donnent des idées pour écrire. Mais rien y fait : je ne suis inspiré par aucun thème proposé.

C’est vrai que j’aurais pu choisir une idée au hasard et me forcer à écrire dessus, mais je tiens à rédiger un contenu où je suis inspiré au lieu de vous donner un article vide de sens à lire. 

Quand je dis “vide de sens”, je parle d’un article où l’on sent que je n’ai fait aucun effort et que je me suis forcée à l’écrire et donc sera (sûrement) désagréable à lire

Il y avait bien un ou deux articles qui me tentaient bien comme la présentation de mon Bullet Journal, mais je ne suis pas assez avancé pour présenter quoi que ce soit. Mais vous l’aurez, cet article ! J’y tiens !

Les dernières pages de mon bujo (Bullet Journal)

Plus ça allait, moins j’avais d’idées et je commençais à m’énerver. C’était le néant. Je devais trouver une idée. Je devais rédiger un article. Je devais présenter un contenu pour jeudi. Et ces “devait” m’empêchaient énormément d’avancer, d’avoir les idées claires (déjà que je n’en avais pas beaucoup).

Puis hier soir, en parcourant un énième article pour vaincre la page blanche, je me suis dit : “Pourquoi ne pas faire de cette absence d’inspiration, une source d’idées ?” (Bon, en vrai je me suis dit “Eeeh ! Je devrais écrire pareil !” mais je trouvais ça moins classe de le dire ici). Et vous voilà en train de lire ces lignes, en train de lire mon évolution sur comment j’ai fait pour écrire malgré (ou grâce à) ma page blanche.

Pour conclure, je devrais peut-être donner des conseils pour lutter contre la page blanche mais je n’en ai pas. Je vais plutôt finir sur : Tous les blogueurs finissent par rencontrer, au moins une fois dans leur vie, ce problème.

Mais ne perdez pas espoir : Faites de ce problème, une force ! À vos claviers et écrivez-moi le plus beau des articles !

J’ai envie de verser une larme, tiens. 😉